Message de la Webmaster : j'ai mis des critiques négatives sur Pat par souci d'objectivité et aussi pour vous montrer la bêtise de certains journalistes peu visionnaires puisque l'on constate que 25 ans après Pat est toujours dans le milieu.

"In The Heat Of The Night"

Cliquez sur la photo pour la voir en grand format

Critique parue dans Rock & Folk n° 157, Février 1980

Quittons le sérieux appliqué des studios New Yorkais pour la Côte Ouest. Vous êtes méfiants, vous avez raison. La Californie officielle en ce moment, c'est pas le Pérou. Produit en partie par Mike Chapman, cet album est une salade pop où Pat chante à la manière de, les musiciens jouent à la manière de…Un vide remplace l'autre. Les charts ont déjà fait leurs belles heures de "Heartbreaker". C'est déjà pas brillant, et il reste neuf titres bouche-face impossibles à avaler. La musique est insipide, les compositions fades, et l'on a tenté de les rehausser à coups de surproduction qui font oublier la seule chose écoutable, peut-être : la voix de Pat. Sur des titres comme "We Live For Love", on a obligé la pauvre petite à plagier Debbie au maximum. Alors, sa voix, on ne sait plus si elle est belle ou plus simplement si elle n'aurait pas les vertus de celle de Thierry Le Luron.

J.C (Jacques Colin)

Retour aux articles de presse concernants sa discographie